Depuis quelques temps maintenant, nous avons convenu en famille de limiter les dépenses pour les anniversaires, Noël et autres fêtes dans l'année. Soit on se fixe un budget maximum, soit carrément pour certaines occasions comme fête des pères ou des mères, on se contente d'un coup de téléphone, d'une visite ou d'une petite attention qui ne coute rien.

Et donc, pour la fête des pères, j'ai voulu faire plaisir à mon papa sans que cela ne trahisse l'accord familial. Je n'ai pas eu à réfléchir longtemps car je me suis souvenue d'une recette qui m'avait fait tilt quelques temps auparavant, sur le blog de Mystères et Boules de Pâtes. Il s'agit de la simplissime recette des palmiers.

Mon papa est friand de ces viennoiseries, ce sont ses préférées. Je me suis donc lancée dans la préparation de ces gourmandises, pour les lui offrir le jour de la Fête des Pères.

CIMG1995

C'est franchement très simple à réaliser, très rapide et absolument délicieux. Je n'ai évidemment rien changé à la recette, qui est sans aucun doute la plus sobre en ingrédients que je connaisse !!

Il vous faut donc :
- 1 pâte feuilletée (je ne me suis pas cassée la tête, je l'ai achetée toute prête)
- du sucre

Pour ma part, je n'ai pas testé les variantes même si celle au chocolat me tente.

La marche à suivre (avec une pâte feuilletée du commerce) :

*Petite étape préalable si votre pâte est de forme ronde : la rendre la plus rectangulaire possible.*
Dérouler la pâte sur le papier de cuisson fourni et la saupoudrer complètement de sucre. Tapoter avec le plat de la main, pour que le sucre accroche bien. Retourner la pâte sur le papier et procéder de même sur l'autre face. N'hésitez pas à être généreux en sucre !
Maintenant, il s'agit de plier la pâte pour obtenir la forme des palmiers : tracer une marque fine au milieu de la pâte, dans le sens de la largeur de haut en bas, comme si vous vouliez la découper en deux morceaux identiques. Puis repliez chacun des 2 bords (les 2 petits côtés de votre pâte puisque c'est un rectangle) vers cette marque centrale. Vous obtenez donc plus ou moins un carré. Là, vous pliez en deux, dans le même sens que précédemment, le carré obtenu (vous ramenez donc l'un sur l'autre les deux "pliures" obtenues par le premier pliage).
Entre chaque pliage, n'hésitez pas à rajouter un peu de sucre si ça vous semble un peu juste en quantité.

Il vous est possible, si vous préférez, de faire une pliure supplémentaire, vous obtiendrez au final des palmiers avec plus de spirales à l'intérieur. Pour cela, après le marquage du milieu, il faudra également marquer les "quarts", rabattre les bords sur ces quarts et seulement à ce moment là, rabattre sur la marque du milieu, puis pliez en deux.

Le rectangle final obtenu (quel que soit le nombre de pliure) devra alors être découpé en bandes d'environ 2cm d'épaisseur, dans le sens de la largeur, de façon à conserver toutes les pliures telles quelles.

Chaque "bande" découpée sera posée sur une tranche. Saupoudrez le tout de sucre, puis retourner chaque palmier et saupoudrez l'autre côté. Ouvrez légèrement le haut du palmier, pour lui donner une forme de papillon (selon ma fille) : comme sur la photo.

CIMG1986CIMG1990CIMG1989CIMG1991

Mettre tout ça au four à 190°C, pendant environ 20 minutes. Mais surveillez bien la cuisson qui variera beaucoup selon la taille de vos palmiers. Il ne faut surtout pas qu'ils noircissent.

Et voilà !!! De magnifiques palmiers prêts à offrir ou à dévorer !

CIMG1996

Verdict : Une réussite, ma fille me réclame souvent maintenant de faire des "papillons en sucre", mon père a été absolument ravi, il a adoré et a demandé à ma mère de noter la recette car il trouve que ça vaut LARGEMENT ceux du commerce !

CIMG1993 CIMG1997