Testé et approuvé... ou pas !

26 juin 2008

Les palmiers (viennoiseries)

Depuis quelques temps maintenant, nous avons convenu en famille de limiter les dépenses pour les anniversaires, Noël et autres fêtes dans l'année. Soit on se fixe un budget maximum, soit carrément pour certaines occasions comme fête des pères ou des mères, on se contente d'un coup de téléphone, d'une visite ou d'une petite attention qui ne coute rien.

Et donc, pour la fête des pères, j'ai voulu faire plaisir à mon papa sans que cela ne trahisse l'accord familial. Je n'ai pas eu à réfléchir longtemps car je me suis souvenue d'une recette qui m'avait fait tilt quelques temps auparavant, sur le blog de Mystères et Boules de Pâtes. Il s'agit de la simplissime recette des palmiers.

Mon papa est friand de ces viennoiseries, ce sont ses préférées. Je me suis donc lancée dans la préparation de ces gourmandises, pour les lui offrir le jour de la Fête des Pères.

CIMG1995

C'est franchement très simple à réaliser, très rapide et absolument délicieux. Je n'ai évidemment rien changé à la recette, qui est sans aucun doute la plus sobre en ingrédients que je connaisse !!

Il vous faut donc :
- 1 pâte feuilletée (je ne me suis pas cassée la tête, je l'ai achetée toute prête)
- du sucre

Pour ma part, je n'ai pas testé les variantes même si celle au chocolat me tente.

La marche à suivre (avec une pâte feuilletée du commerce) :

*Petite étape préalable si votre pâte est de forme ronde : la rendre la plus rectangulaire possible.*
Dérouler la pâte sur le papier de cuisson fourni et la saupoudrer complètement de sucre. Tapoter avec le plat de la main, pour que le sucre accroche bien. Retourner la pâte sur le papier et procéder de même sur l'autre face. N'hésitez pas à être généreux en sucre !
Maintenant, il s'agit de plier la pâte pour obtenir la forme des palmiers : tracer une marque fine au milieu de la pâte, dans le sens de la largeur de haut en bas, comme si vous vouliez la découper en deux morceaux identiques. Puis repliez chacun des 2 bords (les 2 petits côtés de votre pâte puisque c'est un rectangle) vers cette marque centrale. Vous obtenez donc plus ou moins un carré. Là, vous pliez en deux, dans le même sens que précédemment, le carré obtenu (vous ramenez donc l'un sur l'autre les deux "pliures" obtenues par le premier pliage).
Entre chaque pliage, n'hésitez pas à rajouter un peu de sucre si ça vous semble un peu juste en quantité.

Il vous est possible, si vous préférez, de faire une pliure supplémentaire, vous obtiendrez au final des palmiers avec plus de spirales à l'intérieur. Pour cela, après le marquage du milieu, il faudra également marquer les "quarts", rabattre les bords sur ces quarts et seulement à ce moment là, rabattre sur la marque du milieu, puis pliez en deux.

Le rectangle final obtenu (quel que soit le nombre de pliure) devra alors être découpé en bandes d'environ 2cm d'épaisseur, dans le sens de la largeur, de façon à conserver toutes les pliures telles quelles.

Chaque "bande" découpée sera posée sur une tranche. Saupoudrez le tout de sucre, puis retourner chaque palmier et saupoudrez l'autre côté. Ouvrez légèrement le haut du palmier, pour lui donner une forme de papillon (selon ma fille) : comme sur la photo.

CIMG1986CIMG1990CIMG1989CIMG1991

Mettre tout ça au four à 190°C, pendant environ 20 minutes. Mais surveillez bien la cuisson qui variera beaucoup selon la taille de vos palmiers. Il ne faut surtout pas qu'ils noircissent.

Et voilà !!! De magnifiques palmiers prêts à offrir ou à dévorer !

CIMG1996

Verdict : Une réussite, ma fille me réclame souvent maintenant de faire des "papillons en sucre", mon père a été absolument ravi, il a adoré et a demandé à ma mère de noter la recette car il trouve que ça vaut LARGEMENT ceux du commerce !

CIMG1993 CIMG1997

Posté par MarionJB à 12:12 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


09 juin 2008

La Brioche de l'Espace (en MAP)

Cela fait plusieurs années que je fais régulièrement cette recette de brioche. Depuis que je possède une machine à pain en fait. Je l'avais découverte en furetant sur les forums du Pain Maison de Francine et depuis c'est toujours un grand succès !

Je l'ai un peu modifiée en fonction de mes goûts, mais la recette est très fidèle à celle que j'avais trouvée au départ.

Cette brioche aux pépites de chocolat est divinissime et ne survit jamais plus de deux jours à nos assauts. Ce qui fait tout son charme, c'est sans doute ce petit goût discret de fleur d'oranger qui la rend si légère et agréable. En plus, la texture est très aéré, la mie est vraiment moelleuse et très souple. J'aurais un peu tendance à la comparer à la consistance d'un panettone mais qui serait aux pépites de chocolat au lieu des fruits confits (une recette de panettone ici).

Comme son nom l'indique, cette Brioche est très gonflante dans la MAP, à tel point qu'elle peut avoir tendance à toucher le hublot, voire à le soulever !!!! Je vous conseille donc de surveiller la cuisson pour pouvoir faire face à sa folie des grandeurs !!

Attention, ma machine à pain est une Bifinett pouvant aller jusqu'à 1250gr. Ici, la brioche est "proportionnée" pour 1000gr. Pensez donc à adapter les quantités selon les capacités de votre MAP, sans oublier la tendance "spacionaute" de cette brioche !

CIMG1957

Les ingrédients :

- 500 g de farine pour pain brioché (spécial Pain au lait et brioché de Francine)
- 100 g de beurre mou (pas fondu)
- Lait (environ 200ml)
- 3 œufs

- 5 ou 6 cuillères à soupe de cassonade
- 1 cuillère à café de sel
- 2 sachets de sucre vanillé

- 1 sachet de levure boulangère (spécial Pains de Francine)
- 1 sachet de pépites de chocolat congelées

- Fleur d’oranger (1 à 2 cuillères à soupe)

CIMG1956

MODE OPERATOIRE

A faire à l'avance (environ 1/2h avant de faire votre brioche) :

- Placer les pépites de chocolat au congélateur !!! 
- Sortir les œufs, le lait et le beurre du frigo, de telle sorte que le tout soit à température ambiante

Réalisation de la brioche

Dans un bol mélangeur doseur :
1 œuf entier + 2 jaunes (à température ambiante) + 1 ou 2 cuillère(s) à soupe d’arôme fleur d’oranger (selon votre goût) + compléter avec du lait pour obtenir 300 ml de liquide (d’où l’intérêt de faire cette préparation dans un bol doseur).

Dans la cuve de la MAP, mettre le mélange lait/oeufs/arôme.

Verser par-dessus : 1/3 de la farine, puis le sel, 1/3 de la farine, puis les sucres, le dernier 1/3 de la farine et en dernier, dans un petit puits, la levure.

Réglages de la MAP : Pain 1000

Programme pain sucré.

Lancer la machine.

Dès le début du pétrissage, mettre le beurre mou (à température ambiante) coupé en petits cubes.

Au BIP de la machine (plus ou moins après 15 mn), pendant le pétrissage, incorporer les pépites de chocolat qui avait été au préalable placées au congélateur. Varier la quantité de pépites selon votre goût. Personnellement, je ne met pas un sachet entier et je trouve qu'il y en a assez (voyez les photos, dans cette brioche il y a entre la moitié et 3/4 d'un sachet de pépites). Pour déterminer la quantité qui me convient, quand je verse les pépites, je fais peu à peu, en laissant à chaque fois le pâton les "avaler", comme ça je peux visualiser leur répartition. J'arrête quand je juge qu'il y en a assez partout.

Durée totale dans la MAP : 3h10 (quitte à arrêter le programme avant la fin, pour moi c'est 12mn avant la fin) et on obtient une BRIOCHE aux pépites de chocolat super moelleuse et bonne !!!! L'arrêt avant la fin permet une cuisson pile poil comme il faut, j'ai déjà fait le test de laisser la cuisson jusqu'au bout, et la croute est alors un peu trop épaisse. 

Les pépites de chocolat n’ont pas fondu dans la pâte, elles restent entières (merci la congélation) !

Si nécessaire, en fin de cuisson, si la pâte approche trop dangereusement du hublot, soulever le couvercle pour y glisser un bouchon de liège (ou n'importe quel autre objet qui maintiendra le couvercle entrouvert) et recouvrir le tout par un torchon (pour éviter que trop d’air passe sur les côtés et garder un certain taux d’humidité).

CIMG1962

Je vous donne maintenant la version avec poolish. Personnellement, je ne l'ai jamais testé, par flemme... Mais il parait que c'est mieux. Alors pour celles qui en auraient le courage, voici la méthode.

Version avec Poolish

ATTENTION : La poolish est à préparer la veille !!!!! Sortir les œufs du frigo et placer les pépites au congélateur à ce moment là.

Ingrédients de la poolish dans l'ordre :

100g de farine pour pain brioché + 100ml d'eau légèrement tiédie + la moitié du sachet de levure.

Mettre le programme "pâte" et laisser pétrir 5 min. Arrêter la MAP et la laisser fermée jusqu'au lendemain.

Le lendemain, préparer le mélange des liquides (œufs, lait, fleur d’oranger) dans le bol doseur (le même mélange que dans la version sans poolish), mais n’atteindre que 200ml de liquide au total ! On limite donc la quantité de lait, puisqu’il y a déjà 100ml de liquide (de l’eau) dans la poolish.

Incorporer le mélange de liquides dans la cuve de la MAP où se trouve déjà la poolish.

Il reste donc à incorporer dans la cuve :

400g de farine pain brioché
1 cuillère à café de sel

2 sachets de sucre vanillé

3 cuillères à soupe de cassonade

Le reste du sachet de levure

100 g de beurre mou (pas fondu)

1 sachet de pépites de chocolat

Respecter le même ordre que pour la version sans poolish, à savoir : 1/3 de la farine, le sel, 1/3 de la farine, les sucres, 1/3 de la farine et en dernier, dans un petit puits, la levure.

A la base, une poolish est censée permettre d’utiliser moins de levure. Cependant, dans cette recette, on attend un réel gonflant de la brioche, alors on incorpore quand même au total une quantité de levure identique à une version sans poolish.

La suite de la recette est identique à la version sans poolish.

CIMG1961

Verdict : Toujours une réussite chez moi. Ma fille en raffole, mon mari se régale et moi aussi. Elle ne fait jamais long feu ! Je la trouve super pour le petit dej évidemment, mais aussi au gouter, sans avoir besoin de la tartiner avec quoi que ce soit ! Elle est très simple à réaliser et c'est une recette presque inratable. Si vous l'essayez, à coup sûr vous l'adopterez !

 

CIMG1964

Posté par MarionJB à 11:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

25 mai 2008

Petits sablés à la cannelle "Coeur de Maman"

En ce jour de fête des mères, j'ai cherché une petite idée sympa de biscuits que je pourrais offrir à ma Maman. J'avais déjà en tête des sablés, alors j'ai farfouillé et, sur le Forum de SuperToinette, j'ai trouvé une petite recette toute simple de sablés à la cannelle.

Ni une ni deux, j'ai embarqué ma marmitonne en chef et nous voilà parties dans la réalisation de la pâte. Du haut de ses 3 ans et demi, elle n'a eu aucune difficulté à réaliser cette recette, alors je pense être en mesure de déclarer que c'est à la portée de tout le monde !

CIMG2032

Ingrédients :

- 125g de beurre
- 125g de cassonade
- 1 oeuf + 1 jaune (pour dorer les biscuits)
- 250g de farine
- QS de cannelle
- 1 pincée de sel

Mélanger le beurre pommade avec la cassonade, puis ajouter l'œuf entier, le sel et la cannelle (en quantité selon votre goût, 2 cuillères à café pour moi). Finir en ajoutant la farine.

Voilà, c'est pas plus compliqué !

Une fois la pâte prête, il ne nous restait plus qu'à réaliser des petits tas grâce à l'emporte pièce en forme de cœur. Ça c'est moi qui m'y suis collée, car la pâte n'est pas facilement manipulable par de toutes petites menottes. Attention à ne pas faire trop épais, un demi-centimètre c'est bien.

On dépose donc les petits cœurs de pâte sur du papier cuisson, et on dore au jaune d'œuf (trop facile pour ma petite artiste, avec le pinceau en silicone).

Hop, hop : au four, 25mn à 150°C.

C'est prêt quand le dessus est juste doré. Les petits biscuits refroidissent vite et durcissent juste ce qu'il faut.

CIMG2028

Verdict : Divin ! Un vrai régal, ma fille a adoré ! Les biscuits sont parfaits, une superbe couleur, un goût de cannelle idéal et la texture est super : les petits cœurs croquent bien sous la dent (sans risquer de les casser pour autant) mais fondent en bouche. A réessayer très vite avec des variations, je pense déjà à des petites étoiles à la fleur d'oranger... huuummmm...

CIMG2037

Posté par MarionJB à 15:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

21 mai 2008

Muffins aux deux chocolats

En ce moment, Guylaine propose la 8ème édition du Muffin Monday

24383916_p

Je me suis dit que c'était l'occasion de participer pour la première fois à un jeu de la blogosphère, d'autant que ça faisait plusieurs jours que je voulais faire de muffins !

J'avais envie de faire des muffins avec du chocolat noir ET du chocolat blanc.

Je me suis donc mise en quête de la recette idéale, que j'ai trouvée sur le site d'Aude, qui elle-même l'avait trouvée sur le site O Délices.


Recette des Muffins aux deux chocolats

CIMG1984

Mélangez dans un saladier 3 œufs entiers, 50g de farine, 75g de sucre puis mettre le tout au frigo le temps de la préparation du chocolat.

Faire fondre 200g de chocolat et 85g de beurre ensemble au micro-ondes. Arrêter dès que le beurre est fondu et finir de faire fondre le chocolat "à la main" en remuant le tout avec une cuillère (ça évite que le chocolat ne "cuise" au micro-ondes).

Incorporer au mélange précédent, sorti du frigo.

Remplir au 1/3 des moules à muffins, déposer par dessus 2 petits morceaux de chocolat blanc (l'équivalent d'un carré coupé en deux) et recouvrir le tout d'un peu de pâte pour remplir chaque compartiment aux 2/3.

Cuisson : 15mn à 180°C (pour mon four en tout cas) à surveiller de près !

CIMG1981


Verdict : une grande réussite familiale. Mon mari s'est rué dessus, ma fille n'est pas fan de chocolat mais en a quand même mangé un. Et moi... ben j'ai fait une razzia !!!

Posté par MarionJB à 12:25 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

05 mai 2008

Gratin au panais, viande hachée, coquillettes et mimolette

Une fois n'est pas coutume, cette recette est exclusivement issue de mon imagination, pour faire face aux restes qui me criaient leur détresse au centre du frigo ! Bon, certes, vous allez vous dire que, dès le début, je dévie de l'esprit que j'ai annoncé pour ce blog, à savoir de tester les recettes des autres... Et vous auriez raison... Mais avouez quand même qu'il aurait été dommage de ne pas vous présenter ma ô combien merveilleuse et exceptionnelle création de recette ! Hum hum... je m'emballe... Revenons à nos moutons !

CIMG1941

Les pleureurs du frigo :

Un reste de coquillettes cuites (l'équivalent de deux portions)
1 panais et demi (aucune idée du poids, mais ils étaient de bonne taille)
300gr de viande hachée
100gr de mimolette
2 poignées de gruyère râpé
3 grosses cuillères à soupe de crème fraiche
QS Huile d'olive

Quelques précisions au préalable :
- évidemment tout type de pâtes conviendra, c'est selon le gout (et les restes !!!) de chacun.
- pour la viande hachée, j'ai écrasé à la fourchette 3 steak hachés, mais du moment que c'est de la viande et qu'elle est hachée, ça devrait faire l'affaire !
- n'importe quel formage conviendra, j'ai choisi la mimolette pour son gout et surtout pour sa couleur, qui tranche avec le blanc des pâtes et du panais.d
- il n'y a pas d'ajout d'épices ou de condiments d'abord par gout (je n'aime pas le poivre par exemple), ensuite parce que c'est un plat prévu aussi pour ma fille de 3 ans (donc pas de sel en plus dans la cuisson), mais surtout parce que c'est ma première expérience de cuisson du panais (hors soupe) et je ne sais pas du tout avec quoi il peut s'assortir comme condiment.

Marche à suivre :
Cuire au préalable le panais à la vapeur, coupé en morceaux grossiers (pour accélérer la cuisson). Choisissez évidemment le mode de cuisson que vous préférez, la vapeur (au cuit-vapeur) me convient car pas de surveillance. L'essentiel étant que votre panais soit cuit.

Faire dorer à la poêle (ou à la sauteuse) la viande hachée dans un filet d'huile d'olive, y ajouter le panais coupé en cubes ainsi que les coquillettes. Ajouter la mimolette en petits morceaux fins qui fondront facilement. Mélanger doucement et laisser dorer quelques minutes.

Quand la viande est cuite (mais pas trop non plus, elle va encore cuire au four) et la mimolette assez fondue, verser le tout dans un moule à gratin préalablement huilé (légèrement, avec de l'huile d'olive).
Tapisser l'ensemble avec la crème fraiche, qui servira de liant pour éviter le dessèchement du gratin. Inutile de mélanger, la crème va s'infiltrer dans les interstices (surtout si vous choisissez de la crème liquide, j'ai pris de l'épaisse, ça fonctionne assez bien quand même).

Pour finir, recouvrir de gruyère râpé (c'est tout de même un gratin !!!), en quantité selon votre gout.
Mettre à cuire à four chaud (chez moi environ 200°C) pendant 15-20mn. Pour ma part j'ai terminé en position grill + chaleur tournante afin de faire dorer le gruyère, pendant les 5 dernières minutes.

Voilà régalez-vous !!!

CIMG1942

Verdict : j'ai beaucoup aimé, même si je dois avouer que le panais ne grimpera pas au top de mes légumes préférés. Il est tout de même sympa à utiliser.
Le test ultime a été l'appréciation de ma fille, qui s'est tout simplement régalée !!!

CIMG1944CIMG1943CIMG1945


Posté par MarionJB à 22:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 mai 2008

Gâteau aux restes de chocolat

Pour ma première recette testée, j'ai choisi de faire dans l'utile, l'écologique et le vidage de fond de placard !

Depuis Noël, les chocolats s'entassaient dans un plat, pour la plupart même pas sortis de leurs emballages... Il est évident que personne n'allait les manger, et Pâques approchant, j'étais désespérée à l'idée de devoir en stocker d'autres sans avoir terminé ceux-là...

Evidemment, il me restait la solution de les jeter, mais j'ai horreur du gâchis...

Et c'est là que, miraculeusement, courant mars, je suis tombée sur la formidable recette proposée sur le blog Quoique...

Je n'ai pas hésité une seconde, j'ai pris mon stock de chocolat et j'ai suivi cette recette. Je n'ai quasiment rien modifié, mais je vous met quand même ma version :

250gr de chocolat de Noël (de toutes sortes, sans tri préalable, même les fourrés)
150gr de sucre
4 œufs
150gr de farine
1 sachet de levure chimique
1 soupçon de lait

CIMG1919

Commencez par faire fondre (au micro-onde pour ma part) tout le chocolat, sans y ajouter ni liquide, ni matière grasse (il y a déjà ce qu'il faut dans ces maudits chocolats !!). Surveillez et sortez avant que ce ne soit complètement fondu, afin d'éviter que ça "cuise". Tournez le mélange pour bien faire fondre les morceaux restant, en ajoutant un soupçon de lait, pour faciliter l'opération.

Quand c'est bien fondu, ajoutez tout le sucre puis les 4 jaunes d'œufs, la farine et la levure. Ça fait une pâte compacte et pas facile à travailler, c'est normal. Incorporez enfin les 4 blancs montés en neige.

Etalez le tout dans un moule beurré (pour ma part c'était un moule en forme de sapin, chocolats de Noël obligent !) et enfournez 40 minutes à 180°C.

Et voilà !

CIMG1920

Assez bon, je dois dire, malgré la piètre qualité de mes chocolats. Bon, il faut avouer que ça ne vaut tout de même pas un vrai bon gâteau au chocolat cuisiné avec du chocolat à dessert. Ensuite, je pense que le gout dépendra beaucoup de la qualité des chocolats que vous allez y mettre. Mais malgré des chocolats vraiment pas terribles à la base, le gâteau est vite parti.

Je conseille fortement de l'associer avec une crème anglaise ou bien avec le coulis proposé sur Quoique...

Verdict : pas forcément le meilleur des gâteaux au chocolat, mais un excellent moyen d'utiliser des restes de chocolats, tout en (se) faisant plaisir !

Posté par MarionJB à 22:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

Ma plongée dans le grand bain de la culinosphère

Bonjour à tous et à toutes !

Cela fait maintenant plusieurs mois que je parcoure les différents blogs de cuisine de la blogosphère et que j'y pioche des recettes pour régaler mon mari et ma fille de 3 ans.

Depuis longtemps aussi je pense à faire le grand saut et à m'infiltrer moi aussi dans ce labyrinthe de blogs, tous plus riches, drôles, gourmands, passionnés, talentueux et appétissants les uns que les autres.

Et puis un beau jour, je me suis dit que c'était le moment, le bon moment pour moi. Je n'ai pas vraiment plus de temps qu'avant, mais j'ai sans doute plus l'envie.

Je ne prétends pas être à la hauteur de la majorité des autres blogs, ni apporter quoi que ce soit de nouveau ou d'indispensable, je souhaite juste partager avec vous mes essais, mes tests, mes découvertes...

L'esprit de ce blog, en tout cas celui que j'ai voulu lui donner à sa création, c'est de vous proposer mes expérimentations de différentes recettes, trouvées ça et là, principalement sur d'autres blogs, parfois sur des livres, des magazines ou ailleurs... Ma source sera toujours indiquée. Et je conclurais chacun de mes essais par un "verdict" qui sera ni plus ni moins que mon opinion et celle de mes "gouteurs".

Je vais pour l'instant me contenter de cette brève introduction en guise d'inauguration de mon blog. Je pense que les billets que je publierais au fil du temps apporteront petit à petit un peu plus de profondeur à tout ça.

Je vous souhaite donc la bienvenue sur mon blog, profitez bien de votre visite et je vous dis à très bientôt pour la suite !!

Marion

Posté par MarionJB à 21:47 - - Commentaires [11] - Permalien [#]